Catégorie 1
Catégorie 2
Mai, 2017
En suivant les poètes au cimetière

Le pont Neuf de Carouge rénové ayant été inauguré ce samedi 13 mai avec fanfare, fleurs et discours des deux maires des villes riveraines, j’ai donc enfin osé le franchir, sans crainte qu’il ne s’écroule, pour aller dans le quartier de Plainpalais… l’audace en valait la peine.

Dans le cimetière de Plainpalais, renommé à bon escient le cimetière des Rois, ne reposent que des célébrités : des politiques, des mécènes et surtout des artistes, et beaucoup d’écrivain-e-s et de poètes.
Pour fêter les 30 ans de ses Editions des Sables, Huguette Junod a eu l’idée d’organiser des lectures dans ce lieu original, à la fois pour honorer les sommités de la littérature et pour faire connaître les auteur-e-s qu’elle a édités. Ces tours de cimetière ont lieu les samedis 13, 20 et 27 mai de 16 h à 17 h 30. C’est Guillaume Chenevière à la belle voix sonore et à l’immense culture qui a choisi les extraits d’oeuvres et qui guide le public de tombe en tombe. Sous les grands arbres, les pieds dans l’herbe fleurie, j’ai suivi ce premier tour, ainsi qu’une quarantaine de personnes conquises. Moments de découvertes, d’émotion, de rêves avec les jeunes poètes (dont Stéphanie de Roguin), fugaces partages de sagesse devant les tombes de Jean Calvin ou de Denis de Rougemont, sourires en entendant l’ironie d’Alice Rivaz ou d’Emile Jacque-Dalcroze et francs éclats de rire devant le monument controversé de Grisélidis Réal, notoire prostituée et fine écrivaine. Patrice Mugny, ancien maire et également poète édité aux Sables, raconte comment il a pu imposer officiellement la tombe de la prostituée au cimetière des Rois, Guillaume Chenevière lit une lettre de Grisélidis à son ami Jean-Luc où elle se plaint d’aller « vendre son âme plutôt que son cul » à la TV, mais admet que de participer à une émission de variété est finalement plus lucratif et moins pénible qu’une dizaine de passes, Huguette Junod enchaîne avec un de ses poèmes, désopilant, entièrement au subjonctif passé « J’aurais souhaité que vous me distinguassiez, me désirassiez, m’enlassiez… que nous nous enivrassions et que nous nous transcendassions…» Un grand moment d’humour sur le mode du libertinage !
Et le tour se termine par une verrée dans la boutique « Au grand magasin », 59 boulevard Saint-Georges, dont la minuscule terrasse donne directement sur les arbres du cimetière.
A découvrir !
Samedi 20 mai : de nouveaux poètes : Philippe Constantin, Anne Martin, Valérie Morand, Liam, Pauline Desnuelles, et des hommages à Töpffer, Dostoïewski, Jean Marteau, Alice Rivaz, Jeanne Hersch, et à nouveau Calvin, Réal, Rivaz et d’autres célébrités
Samedi 27 mai : la poétesse et éditrice Eliane Vernay, Benoist Magnat, le jeune Liam et parmi les écrivains décédés, Ernest Ansermet, Henri de Ziegler, Jorge Borges…
Et à chaque tour, Grisélidis Réal !
<< Retour Nouveau commentaire
0 Nbre d'éléments en tout
Ajouter un commentaire
Nom*
Sujet*
Commentaire*
Veuillez indiquer le code de confirmation que vous voyez sur l'image*
Recharger l'image


Qui sommes-nous?ActualitésCalendrierNos servicesPublicationsSalon petits EditeursSalon du LivreArticlesContact